19/02/2010

Trilogy

Hommage au diamant...

Bague Trilogy or blanc et diamants.

Bague Trilogy or jaune et diamants.

"Désir"

Broche-pendentif.
Obsidienne, corail rose, rubis, or noir.


"Onde"

Caillou magique jeté dans l'eau...
L'onde apparaît. Puis disparaît.
Suspendue aux rayons d'un soleil impalpable, elle lévite,
en écho et en cercles de diamants,
pour enfin se poser, délicatement, sur votre peau.

Bague or blanc diamants.

Boucles d'oreilles or blanc diamants.

Alliance or blanc diamants.

Viviana Torun

Jakarta, 1988.

Torun était une rebelle, une femme libre.
Elle fut une icône des années 50/60 qui sut combiner maternité, beauté, talent et succès.
Son style totalement nouveau, audacieux dans sa simple expressivité, fut un coup de tonnerre de Paris à New-York.

Parmi ses clientes célèbres : Billie Holiday, Brigitte Bardot, Ingrid Bergman...
Le travail créatif de Torun est une recherche de la source, du simple et du naturel, mais aussi une quête sensuelle de la courbe parfaite et de la fluidité du mouvement.
Ses bijoux sont un équilibre évident et juste entre forme, beauté et fonction.

"Un bijou doit être comme une caresse, ne pas vous saisir, mais suivre tous vos mouvements et vous accompagner dans toute votre vie."

Elle vécut en Suède, en France et en Allemagne. En 1978, elle s'installe à Jakarta, offrant son talent et son énergie à une institution sociale pour la formation de jeunes artistes locaux.
Née à Malmö (1927) sous le signe de la créativité et de la beauté absolue, Viviana Torun Bülow-Hübe avait le sens inné du design.
Ses œuvres, honorées des plus hautes distinctions, sont considérées comme pionnières et fondamentales pour le renouveau du bijou contemporain.

"Body sculpture"
est une forme ouverte de collier,
constituée d'une seule tige enlaçant le cou.
Création Torun, début des années 50.



1
/Picasso invite Torun à exposer ses bijoux parmi ses œuvres
au musée Pablo Picasso d'Antibes. 1958-1960.
2/Bague argent "Continuity"
3/L'anneau qu'elle appelle "Two Become One" symbolise l'amour infini.
Elle crée ce modèle pour qu'il devienne son alliance, début 1950.
4/Torun, 1950.


La montre-bracelet,
avec ajout des aiguilles heures/minutes, en 1967.

Viviana Torun crée cette montre-bracelet en 1962 pour l'exposition "Antagonisme II", aux Arts Décoratifs, qui avait pour thème "l'objet de votre aversion".
"L'acharnement du temps est ce que je déteste. Alors, j'ai conçu une montre sans chiffres, qui devait être un ornement et non un chronomètre. Elle n'avait que l'aiguille des secondes. Le bracelet, une simple courbe ouverte, n'encerclait pas totalement le poignet de manière à ne pas se sentir prisonnier du temps. De plus, le cadran était comme un miroir, de sorte que lorsque vous regardiez l'heure, c'est votre reflexion que vous saisissiez, un rappel de l'instant présent, à la seconde..."



Inoubliable rencontre...



Viviana Torun à l'établi de Thierry Vendome,
à Paris, rue Saint-Honoré.


Dans les années 50,
Viviana Torun et Jean Vendome
ont été les précurseurs
du mouvement du renouveau du bijou.



1999 : Viviana expose à deux pas de la boutique de mon père, rue Saint-Honoré, lieu de mes premières créations.
Sublime exposition dont je signe le livre d'or. Hommage au talent, à l'élégance et à l'avant-gardisme. La réponse ne se fait pas attendre.
Viviana quitte l'exposition, délaissant presse et people pour rejoindre notre atelier.
Intimes instants de complicité créative et inoubliable journée.

Un joli texte qui m'ouvrit toutes grandes les portes de la "Grande Famille" :

Paris, le 20 mars 1999.

Pour Thierry

...Le sourire des êtres prédestinés à nous survire...
Votre travail pour le millénaire à venir
donne espérance et perspective
à notre métier
d'embellir la vie.

Viviana Torun à la sortie de cette époque de pionnier.



Dédicace de Viviana Torun pour Thierry Vendome
sur la page de garde du livre d' Ann Westin :
Torun, conversation with Viviana Torun Bülow-Hübe,
aux éditions Carlsson Bokförlag.

"Madame Torun, vous êtes belle. Pour toujours."
Thierry Vendome

"My favourite spoon"

Viviana Torun et sa fille Pia, 1950.
"My favourite spoon", couverts pour enfants designés en 1994.

Poser la beauté dans la main d'un enfant,
c'est, pour sa vie,
le plus précieux des dons.